fbpx
+de 2300 projets accompagnés - Note de satisfaction client moyenne : 4,7/5
4.7/5

🤩 +de 2300 projets accompagnés 
Note de satisfaction client moyenne : 4,7/5 

Ce contenu vous plait ?

Partagez le 🙏

Alléger sa succession avec l’assurance vie

réduire les frais de succession avec l'assurance vie _ 3 générations d'une même famille
Sommaire

Préparer sa succession permet d’anticiper la répartition de son patrimoine et surtout de diminuer tant que possible les frais de succession qui peuvent être très importants. Préserver son patrimoine pour ses enfants et petits-enfants c’est aussi optimiser sa succession. Il est dommage de devoir vendre une propriété familiale pour régler les impôts suite à un héritage. Dans cette optique, l’assurance vie représente un moyen intéressant de donner de l’argent à ses héritiers sans aucune fiscalité. Bien entendu, certaines règles sont à respecter pour que les versements ne soient pas soumis à la succession et que le bénéficiaire dispose de la totalité du capital. Découvrez dans cet article comment réduire les frais de succession avec l’assurance vie :

L’assurance vie et la succession

L’utilisation de l’assurance vie pour réduire les frais de succession est une stratégie financière efficace et largement utilisée. En effet, l’assurance vie permet de transmettre un capital de son vivant, à un ou plusieurs bénéficiaires désignés, en dehors de la succession, et donc souvent avec une fiscalité plus avantageuse. Lorsque le souscripteur décède, le capital versé aux bénéficiaires n’entre pas dans la masse successorale soumise aux droits de succession classiques. En France, par exemple, les sommes versées au titre d’une assurance vie après le décès du souscripteur bénéficient d’un régime fiscal privilégié : elles sont exonérées de droits de succession jusqu’à un certain montant, qui dépend de l’âge du souscripteur au moment des versements. De plus, la désignation des bénéficiaires offre une grande souplesse, permettant ainsi au souscripteur de contrôler la répartition de son patrimoine après sa mort. Notez que cette stratégie doit être mise en place en respectant les règles fiscales en vigueur et peut nécessiter les conseils d’un professionnel pour optimiser les avantages successoraux.

Les règles de l’assurance vie 

Pour que les capitaux placés en assurance vie bénéficient d’une exonération des droits de succession, certaines règles doivent être respectées. Tout d’abord, la désignation du ou des bénéficiaires doit être clairement effectuée dans le contrat. Il est crucial de vérifier et de mettre à jour régulièrement cette désignation pour qu’elle reflète toujours les volontés actuelles du souscripteur. Ensuite, l’âge du souscripteur au moment des versements est déterminant. En France, par exemple, les versements effectués avant 70 ans bénéficient d’une exonération de droits de succession jusqu’à 152 500 euros par bénéficiaire. Au-delà de ce montant, les sommes sont soumises à un prélèvement forfaitaire, mais restent bien plus avantageuses comparées aux taux des droits de succession classiques. Pour les versements effectués après 70 ans, un autre régime s’applique, avec un abattement global sur l’ensemble du contrat. Il est aussi essentiel de veiller à ce que l’assurance vie ne soit pas perçue comme un moyen de contourner les règles des successions légales, notamment en ce qui concerne la réserve héréditaire. En cas de doute, il est toujours conseillé de se rapprocher d’un conseiller en gestion de patrimoine ou d’un avocat spécialisé pour s’assurer du respect de la législation.

droit de succession et assurance vie : les règles

Attention à la réserve héréditaire dans la succession

La réserve héréditaire est un concept juridique fondamental dans le droit des successions. Elle désigne la part de l’héritage qui est réservée par la loi à certains héritiers, dits “héritiers réservataires”, généralement les enfants du défunt, et dans certains cas, le conjoint survivant. Cette part est protégée et ne peut être entièrement disposée par testament ou par d’autres moyens, comme les donations. L’objectif de la réserve héréditaire est de garantir que les héritiers les plus proches reçoivent une part minimale de l’héritage, préservant ainsi une certaine équité dans la répartition des biens après le décès.

La taille de la réserve héréditaire dépend du nombre d’héritiers réservataires. Par exemple, en France, si le défunt laisse un enfant, la moitié de son patrimoine est considérée comme réserve héréditaire ; avec deux enfants, les deux tiers ; et avec trois enfants ou plus, les trois quarts du patrimoine sont réservés. La part restante, appelée “quotité disponible”, est celle dont le défunt peut disposer librement par testament.

Il est important de noter que la réserve héréditaire limite la liberté du testateur à disposer de ses biens et peut avoir un impact significatif sur la planification successorale, notamment en ce qui concerne les donations et les contrats d’assurance vie. En cas de violation des droits des héritiers réservataires, ceux-ci peuvent engager une action en justice pour réclamer leur part réservée.

==> Découvrez aussi : comment léguer votre maison à vos enfants sans frais de succession.

Réduire les frais de succession avec une assurance vie

Réduire les frais de succession est une préoccupation majeure pour de nombreux seniors qui souhaitent préserver au maximum leur patrimoine pour leurs héritiers. L’une des méthodes les plus efficaces est l’utilisation judicieuse de l’assurance vie. En souscrivant une assurance vie, vous pouvez désigner spécifiquement vos petits-enfants ou d’autres membres de la famille comme bénéficiaires. Les sommes investies dans ces contrats échappent en grande partie aux droits de succession, sous certaines conditions liées à votre âge et aux montants versés. Cette stratégie permet non seulement de transmettre un capital de manière fiscalement avantageuse, mais aussi d’offrir un héritage significatif à vos proches, sans les accabler de lourdes charges fiscales.

Un projet de déménagement ?

✅ N’oubliez rien grâce à notre checklist complète !

🤗 Dépensez moins grâce à notre guide des aides financières 

Cet article vous a plu ?

Partagez le 👇

Soyez alerté de nos dernières actualités et recevez un cadeau pour votre anniversaire 🥰

Inscrivez vous à notre newsletter :

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :
Un projet de déménagement ?

✅ N’oubliez rien grâce à notre checklist complète !

🤗 Dépensez moins grâce à notre guide des aides financières

🔔 Ne ratez pas nos dernières actualités (et recevez un cadeau pour votre anniversaire) 

Inscrivez vous à notre newsletter :