fbpx

Gérer un budget en tant qu’aidant familial : 4 conseils

aidant
Table des matières

Être aidant familial n’est pas une chose aisée : au-delà de l’aspect émotionnel, cela demande beaucoup d’énergie, de temps, et même d’argent. Cela peut rapidement se transformer en une tâche beaucoup trop lourde pour une seule et même personne. Jongler entre son propre travail, ses enfants, son ou sa concubin(e) et son parent âgé, n’est pas de tout repos.

Si vous êtes dans ce cas, nous vous proposons de découvrir 4 conseils afin de pouvoir gérer votre budget sereinement. Oubliez les restrictions et faites plaisir à vos proches :

1. Suivez vos dépenses 

Être un aidant familial peut avoir des conséquences financières, tant à long terme qu’à court terme. En règle générale, les aidants paient environ 2 000 € par an de leur poche. Il est donc extrêmement important de comprendre votre budget et de vous assurer que vous pouvez suivre toutes ces dépenses. 

Le plus important lorsque l’on gère un budget, c’est de prendre des notes et de garder un œil sur chaque dépense. N’hésitez pas à vous munir d’un carnet et notez les différents frais en relation avec votre proche pendant le mois, que ces dernières soient petites, ou grandes. Vous aurez alors une vue d’ensemble du budget et saurez quels coûts sont récurrents, et lesquels sont ponctuels. Classez ensuite chaque débours par catégorie :

  • la nourriture ;
  • les produits ménagers ;
  • l’électroménager ;
  • le transport ;
  • les vêtements ;
  • etc.

Assurez-vous d’inclure également toutes les factures que vous devez payer régulièrement, comme les assurances, le loyer ou l’hypothèque, et les frais médicaux. Vous aurez ainsi la possibilité de prévoir les dépenses des prochains mois, et pourrez mieux anticiper et gérer votre budget. L’organisation de vos dépenses vous aidera à comprendre quels sont les articles que vous achetez le plus et combien vous coûte chaque article nécessaire. À terme, vous pourrez optimiser ces charges. 

En savoir plus :  Comment se procurer le relevé de carrière pour l'assurance retraite ?

Mais surtout, n’oubliez pas de vérifier que vous n’avez rien oublié. Si vous n’êtes pas adepte du format papier, vous pouvez créer un tableur. 

aidant

2. Comparez vos dépenses et vos revenus 

C’est le moment de faire un peu de mathématiques ! Mais pas de panique, c’est très facile à faire avec une calculatrice. 

Faites le total de toutes vos dépenses. Comme vous les avez suivies pendant un mois, cela vous facilite la tâche.

À présent, il suffit d’additionner vos revenus mensuels, c’est-à-dire votre salaire, vos aides sociales et ce que vous gagnez grâce à vos investissements (si vous en avez). 

Enfin, soustrayez le total de vos dépenses mensuelles de ce revenu mensuel. Il restera ainsi le solde moyen que vous aurez chaque fin de mois. Si vous constatez que ce chiffre est négatif ou inférieur à ce que vous souhaitiez, il faut revoir votre copie. Reprenez le conseil numéro 1, ci-dessus, et envisagez de supprimer certains frais.

3. Faites des choix budgétaires 

Dans le scénario idéal, vous devriez avoir un chiffre positif lorsque vous soustrayez vos dépenses de vos revenus. Malheureusement, si vos revenus ne couvrent pas vos charges, ou à peine, il est temps de reconsidérer ces dernières. 

Jetez un coup d’œil à la liste détaillée de vos dépenses mensuelles. Achetez-vous des choses dont vous n’avez pas besoin ? Dépensez-vous plus d’argent lorsque vous mangez à l’extérieur de la maison ? Le transport vers et depuis votre lieu de travail vous coûte-t-il plus cher que vous ne le pensiez ? 

Si vous avez une tendance à l’achat compulsif, peut-être qu’il va falloir espacer vos sorties shopping… Vous pouvez aussi envisager d’utiliser la méthode des enveloppes, très en vogue ces temps-ci.

En savoir plus :  Un service d’aide au déménagement accessible pour les aidants familiaux et professionnels 

Aussi, si vous remarquez que vous avez à charge des dépenses pour la personne dont vous vous occupez, n’hésitez pas à en discuter avec les autres membres de la famille, afin qu’ils participent aux achats essentiels. Par exemple, le transport est l’un des chiffres les plus élevés dans les dépenses des aidants. Une partie de ces coûts est probablement due au fait que la personne dont vous vous occupez ne peut pas couvrir ses propres dépenses. Vérifiez si votre proche touche bien les aides qu’il doit recevoir et si ce n’est pas le cas, enclenchez les démarches. Les personnes âgées ont des droits et de nombreux dispositifs existent pour soutenir leur maintien à domicile.

aidant

4. Utilisez Finense pour gérer votre budget 

Dans l’éventualité où vous ne seriez pas capable, ou n’auriez pas le temps de gérer votre budget par vous-même, vous pouvez songer à obtenir un coup de pouce extérieur. Néanmoins, il est possible que vous n’ayez pas forcément envie qu’un professionnel s’en occupe, et que vous souhaitiez garder plus ou moins la main sur la gestion de l’argent. C’est justement ce que vous permet de faire Finense. En quelques mots, Finense c’est : 

  • un assistant personnel automatisé de gestion des comptes bancaires et du budget ;
  • des comptes avec IBAN personnel pour soutenir l’autonomie ; 
  • une carte bancaire Mastercard physique ou virtuelle, pilotable à distance pour accompagner et protéger en temps réel et en toute sécurité.

En somme, Finense est l’outil qui vous permet d’aborder plus sereinement la gestion de l’argent de votre proche âgé, de manière sécurisée et automatisée. Une application est disponible sur internet et sur smartphone, qui vous permet de garder un œil sur ce que dépense votre proche. Vous pouvez lui débloquer une certaine somme d’argent quand vous le souhaitez. 

En savoir plus :  My Jugaad vous accompagne dans les démarches administratives liées à votre déménagement

Rappelez-vous du premier conseil de cet article, avec Finense, plus besoin de se munir de son carnet : l’assistant personnel s’en charge pour vous et vous montre dans quel secteur vous dépensez le plus d’argent. 

Finalement, Finense, c’est une solution qui aide les aidants au quotidien.

Cliquez ici pour plus d’informations, et rendez vous sur ce lien pour vous inscrire.

aidant

Je suis Manon BOZEC,  commerciale chez MyJugaad. 👋

Je vous présente nos services d’accompagnements pour vos résidents.

Directement par téléphone au
07 80 90 52 52