fbpx

Quels sont les régimes complémentaires concernés par le dispositif carrière longue ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
retraite complémentaire dispotifif carrière longue
  • Accueil
  • Aides
  • Quels sont les régimes complémentaires concernés par le dispositif carrière longue ?
Table des matières

La retraite complémentaire est une rentrée d’argent supplémentaire à l’assurance vieillesse obligatoire, son but est d’assurer un mode de vie stable et décent à un salarié ou un indépendant même après avoir pris sa retraite. Après une longue carrière au sein de son secteur, un travailleur aura cotisé très longtemps et verra les fruits de son dur labeur récompensé à travers sa retraite complémentaire.

Qu’est-ce que le dispositif carrière longue ?

Il s’agit d’un dispositif mis en place durant l’année 2003 pour récompenser les personnes ayant commencé leur carrière avant d’avoir atteint l’âge de 20 ans. Il consiste en une permission d’aller en retraire d’une façon anticipée mais à taux plein.

Cependant, il faut savoir que pour se voir offrir ce privilège, il faut remplir un certain nombre de conditions obligatoires. Déjà, il ne suffit pas d’avoir travaillé avant l’âge de 20 ans pour ouvrir droit à un dispositif retraite longue, il faut également avoir travaillé et cotisé sur une durée minimale de 5 trimestres, c’est-à-dire 15 mois avant cet âge pour pouvoir en profiter. Sachez néanmoins que si vous êtes né durant l’un des trois derniers mois de l’année, cette durée est allégée à 4 trimestres, c’est-à-dire 12 mois.

La deuxième condition pour pouvoir profiter de ce dispositif est d’avoir cotisé sur une période assez longue durant tout le long de vos années d’activité. La loi a défini une durée minimale de cotisation selon les années de naissance des salariés ou des indépendants, vous devez ainsi avoir cotisé pendant au moins cette période de temps.

En savoir plus :  Les bons plans pour un déménagement pas cher

Certains trimestres gratuits peuvent tout de même être accordés à certaines occasions comme durant :

  • Le service national ;
  • La maternité ;
  • Le chômage ;
  • L’invalidité.

Carrière longue et retraite complémentaire

Quand une personne est concernée par le système de la carrière longue dans le régime de la retraite complémentaire, rien ne l’empêche de profiter de la retraite anticipée dans le régime standard. Pratiquement tous les régimes sont concernés par le dispositif de la carrière longue à quelques exceptions près. La complémentaire AGIRC-ARRCO est par exemple concernée par ces deux régimes et ne voit aucun inconvénient à les allier. C’est également le cas des commerçants, des industriels, mais aussi des artisans ou des agriculteurs.

Néanmoins, il faut savoir que certains régimes n’incluent pas cette possibilité, c’est par exemple le cas des professions libérales à l’exception de la Cipav. Les neuf autres sections quant à elles ne sont pas concernées. Mais vous comprendrez qu’un avocat ou un médecin par exemple qui a mené de longues études ne peut pas avoir commencé sa carrière avant l’âge de 20 ans, c’est tout bonnement impossible.

Les salariés de la fonction publique également ne peuvent pas espérer percevoir un système de carrière longue grâce au régime de la retraite complémentaire. C’est à l’âge légal établi par la loi qu’un fonctionnaire en retraite complémentaire pourra profiter de son deuxième revenu.

Vous en savez maintenant plus sur la retraite complémentaire et le dispositif de la carrière longue en France.