fbpx

La retraite anticipée causée par le cancer

femme retraitée ayant un cancer
Table des matières

Le fait de débuter un travail après de longues années d’études, de devoir suspendre sa vie professionnelle pour fonder une famille ne constitue pas uniquement des situations qui allongent la durée de contribution. En effet, la maladie bouleverse également la profession. Un employé sérieusement malade risque de faire face à de multiples obstacles lors de sa réinsertion professionnelle, alors là s’il s’agit du cancer.

Retraite anticipée causée par le cancer

Si vous avez une incapacité définitive à cause d’une pathologie, et sous certaines réserves, la possibilité de départ à la retraite à 60 ans peut vous être accordée. Le calcul de votre pension est basé sur le taux plein, indépendamment de la période d’assurance. Le taux d’incapacité doit être :

  • Identique ou plus élevé que 20 % ;
  • Compris entre 10 % et 20 % (au moins égale à 10 % et moins à 20 %).

On peut obtenir le taux de handicap en cumulant différents taux, à partir du moment où il existe un taux au minimum égal à 10 % correspondant à une même pathologie professionnelle et à un identique incident de travail. Cette addition est réalisable quand vous disposez de plusieurs taux de handicap comptabilisés par la MSA (régime des salariés et des non-salariés agricoles) ainsi que par le régime général.

Une pathologie prolongée, telle qu’un cancer, peut interdire la reprise ou le maintien de l’activité professionnelle. On peut alors anticiper la retraite au titre de l’inaptitude au travail. Une retraite pour invalidité permet de percevoir une pension au taux maximal de 50 % à compter de 60 ans, indépendamment du cumul des trimestres cotisés.

En savoir plus :  Comment un trimestre de retraite influe dans le calcul de son montant ?

Les points à considérer avant son départ en retraite anticipée causé par le cancer

Il convient de réfléchir aux répercussions financières du départ permanent du travail. Vous souhaiterez sans doute participer à des conférences sur la planification de la relève au sein de la société ou de votre communauté. Des guides de préparation à la retraite sont accessibles en ligne.

Demandez si les avantages sociaux (par exemple, l’assurance-maladie supplémentaire) continueront à vous être accordés. Dans le cadre de quelques programmes de retraite, les bénéfices sont conservés, mais selon des barèmes moins importants.

Si vous recevez une indemnité d’invalidité à long terme, il est fort probable que les avantages cessent à l’âge de 65 ans. En prenant une retraite anticipée, il est possible de bénéficier d’une compensation. Il vous serait bénéfique de vous renseigner auprès d’un conseiller financier qui ne commercialise pas de placements.

retraite anticipée et cancer

Je suis Manon BOZEC,  commerciale chez MyJugaad. 👋

Je vous présente nos services d’accompagnements pour vos résidents.

Directement par téléphone au
07 80 90 52 52