fbpx

Comment calculer sa retraite efficacement ?

retraité calculant sa retraite
Table des matières

La retraite à taux plein est un dispositif social accessible à toute personne salariée ayant cotisé un nombre suffisant de trimestres. Dépendante de plusieurs paramètres, il est vrai que plusieurs personnes s’y perdent quant à son calcul, d’où notre revue détaillée !

Combien de trimestres faut-il cotiser pour sa retraite ?

Le nombre requis de périodes de cotisations dépend de plusieurs paramètres dont la nature de votre activité, votre date de naissance et enfin, votre catégorie : actif ou sédentaire.

Voici par ailleurs le total de trimestres exigés pour les personnes sédentaires :

  • 166 pour les personnes nées entre 1955 et 1957 ;
  • 167 pour les personnes nées de 1958 à 1960 ;
  • De 1961 à 1963 : 168 trimestres sont requis ;
  • 169 et 170 pour les naissances de 1964-1966 et de 1967-1969 respectivement ;
  • 171 pour toute personne nées entre 1970 et 1972.

A noter que les sédentaires nés à partir de 1973 disposent d’un quota de 172 trimestres cotisés.

Racheter des trimestres de retraite

Plusieurs trimestres vous manquent afin d’obtenir une retraite à temps plein ? N’hésitez donc pas à opter pour le rachat de trimestres de cotisation.

Accessible à aux salariés de France et de l’étranger sous réserve d’éligibilité, le montant d’un tel achat varie en fonction de plusieurs paramètres dont l’âge des potentiels acheteurs.

En ce qui concerne les possibilités de paiement, sachez qu’il est possible d’opter pour un échelonnement des cotisations selon le nombre de trimestres rachetés.

Que ce soit un paiement comptant instantané pour le rachat d’un trimestre, ou encore un échelonnement sur plusieurs années, les possibilités sont nombreuses pour les acheteurs.

En savoir plus :  Comment se procurer le relevé de carrière pour l'assurance retraite ?

Majoration des trimestres par enfant

Devenir parent est un heureux événement qui octroie de nombreux avantages d’un point de vue social. En effet, la caisse des retraites propose aux jeunes parents une majoration de trimestres par enfant allant de 4 jusqu’à 8 couvrant les périodes de :

  • Grossesse ;
  • Accouchement : hors congé parental ;
  • Éducation ;
  • Potentielles procédures d’adoption et ce, quel que soit le sexe des parents adoptifs.

A noter que la répartition ainsi que l’attribution de ces avantages de cotisations concernent évidemment les deux parents et doivent pas conséquent être répartis à l’amiable.

Dans le cas contraire, la caisse des retraites interviendra dès le 4ème anniversaire de l’enfant dans le cadre de l’attribution de ces majorations.

Les montants imposables sur ma retraite

La retraite est un revenu mensuel attribué à toute personne salariée ayant cotisé un certain nombre de trimestres. Il faut toutefois savoir qu’une partie de cette dernière est concernée par les impôts.

Le calcul du montant imposable d’une retraite quelconque reste cependant assez classique et fidèle aux abattements fiscaux fixés à 10 %. Sachez toutefois que plusieurs pensions sont exonérées de cette imposition comme les :

  • Allocations du minimum vieillesse ;
  • Allocations d’invalidité supplémentaires ;
  • Rentes liées à une maladie professionnelle ;
  • Retraites des combattants.

A noter que les taxes imposées, quant à elles, varient en fonction du profil du retraité, entre 9,20% et 8,30%.

Calculer mon âge de retraite

Le calcul de son âge légal de départ à la retraite est une information essentielle pour toute personne ayant contribué et cotisé plusieurs trimestres. En effet, donnant des informations quant à la nature de la retraite acquise, il faut savoir qu’il existe en réalité plusieurs cas pour les personnes actives ou sédentaires :

  • Une retraite progressive ou anticipée : pour les personnes ayant moins de 62 ans ;
  • Une retraite personnalisée : pour les salariés ayant entre 62 et 65 ans ;
  • Une retraite au taux maximum : elle concerne toute personne salariée âgée entre 65 et 67 ans.
En savoir plus :  Comment se fait le calcul de la retraite de base ?

A noter que l’âge légal de départ à la retraite est fixé à 62 ans.

La prime de départ à la retraite

Le calcul de la prime de départ à la retraite dépend dans un premier temps de la volonté ou pas du salarié en question. En effet, un départ volontaire ne disposera pas des mêmes indemnité qu’une mise à la retraite forcée.

De plus, il faut savoir que l’ancienneté de l’employé en question joue également un important rôle quant au calcul de cette prime.

Voici par ailleurs, les chiffres annoncés :

  • ½ mois pour une expérience entre 10 et 15 ans ;
  • 1 mois pour une expérience de 15 à 20 ans ;
  • 3/2 du salaire pour 20 ans minimum de travail.

A noter que les personnes ayant au moins 30 ans d’expérience toucheront une prime de 2 mois de leur salaire.

Le point retraite

Le calcul des points de retraite est en réalité bien plus simple qu’il n’y parait. En effet, ces derniers représentent la somme de l’intégralité des cotisations versées et ce, tout au long de votre carrière professionnelle.

Cette somme sera par la suite divisée par le total d’acquisition préalablement fixé par la loi. Sachez par exemple qu’un point de retraite calculé à partir des revenus professionnels vaut actuellement entre 9 et 10 euros en moyenne.

Calcul d’une retraite de base

La formule de calcul d’une retraite de base est très facile à comprendre et à appliquer. Il suffit en effet de multiplier le salaire moyen par le niveau de liquidation fixée puis, de multiplier encore une fois le rapport entre la période de cotisation et de la référence.

En savoir plus :  Les bons plans pour un déménagement pas cher

Le résultat de ce calcul représentera la montant annuel de la retraite de base.

calcul de la retraite

Je suis Manon BOZEC,  commerciale chez MyJugaad. 👋

Je vous présente nos services d’accompagnements pour vos résidents.

Directement par téléphone au
07 80 90 52 52