fbpx

À quoi correspond une retraite complémentaire ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
femme se renseigne sur retraite complémentaire
Table des matières

Le principe de la retraite de base est de permettre aux gens qui ont travaillé durant des années de pouvoir profiter du reste de leur vie sans avoir à se soucier de l’aspect financier. Malheureusement, pour beaucoup de catégories professionnelles, celle-ci s’avère insuffisante. Pour pallier aux besoins des retraités, l’état a mis en place un système de retraite complémentaire, qui vient s’ajouter à la retraite de base via des cotisations mensuelles, cette retraite est obligatoire, et se calcule sur la base d’un système à points.

Quelles sont les conditions pour toucher une retraite complémentaire de fonctionnaire ?

La retraite complémentaire pour fonctionnaire, RFA, est attribué depuis 2005 aux fonctionnaires titulaires du service public. Pour en bénéficier, il faut faire une demande auprès de votre administration, en même temps que votre demande de retraite de base. Dans le cas où vous remplieriez les conditions requises, à savoir :

  • L’âge légal de la retraite ;
  • Vous êtes admis à la RSE ou à la CNRACL.

Dès lors, votre retraite mensuelle sera calculée à partir d’un système à points, ils sont cumulés, et au moment de la liquidation des droits à la retraite, ils sont convertis en euros.

Quelles sont les étapes pour faire une demande de retraite complémentaire ?

La retraite complémentaire a été mise en place par la loi Fillon, établie en 2003, elle profite aux travailleurs de diverses catégories socio-professionnelles. Pour en faire la demande, rien de plus facile, il faut se rendre auprès de votre administration, ou au niveau de l’institution du régime auquel vous appartenez. Les délais pour faire la demande et les conditions dépendent de la catégorie professionnelle à laquelle vous appartenez. Il est aussi possible de faire la demande directement en ligne, en même temps que la demande de retraite de base.

En savoir plus :  Les différents modes de contact de l'assurance retraite

Comment calculer le montant de la retraite complémentaire ?

La retraite complémentaire est obligatoire, et comme son nom l’indique, elle s’ajoute à la retraite de base. Le système de points est propre à la retraite additionnelle, il permet de calculer le montant de celle-ci. Les points sont accumulés chaque mois, suite au prélèvement sur le salaire (40 % sur les charges salariales et 60 % sur les charges patronales), la valeur des points varie chaque année. Chaque calcul du montant de la retraite complémentaire est propre à chaque caisse de retraite, selon la catégorie socio-professionnelle. Il est possible de faire une simulation de ce montant en ligne.

À quoi correspond la retraite complémentaire du régime Ircantec ?

La retraite complémentaire est obligatoire, et est prélevée sur les cotisations salariales et patronales, elle s’ajoute à la retraite de base pour permettre aux retraités de profiter d’une quiétude financière après la retraite. Chaque catégorie professionnelle est affiliée à un régime avec ses règles, et son propre calcul du montant de la retraite. Pour le régime de l’institut de retraite complémentaire des agents non-titulaires de l’état, et des collectivités publiques, l’IRCANTEC, les salariés du service public et para-public non-titulaires, tels que les praticiens hospitaliers, ou encore les élus municipaux.

Quels sont les aspects de la retraite complémentaire dans le cas d’une carrière longue ?

Depuis 2012, un dispositif a été mis en place pour les personnes ayant moins de 62 ans, mais ayant suffisamment travaillé pour partir à la retraite et bénéficier d’une retraite complémentaire. Certaines conditions sont cependant imposées dans le cadre de ce système « carrière longue », à savoir, avoir suffisamment cotisé, et ce, en prenant en compte uniquement les trimestres cotisés, à quelques exceptions. Qui dit système spécifique, dit des démarches spécifiques, vous retrouvez ces informations en ligne sur le site de l’Urssaf, ou des services public.

En savoir plus :  Quand puis-je toucher ma retraite complémentaire ?

À partir de quand peut toucher sa retraite complémentaire ?

La retraite complémentaire a été établie dans le but de pallier aux inégalités entre les montants de la retraite de base, selon la catégorie professionnelle. Pour en bénéficier, il suffit d’en faire la demande auprès de votre administration, et ce, au moment où vous effectuer la demande de retraite de base. Pour commencer à la percevoir, il faut que deux conditions soient réunies, à savoir, atteindre l’âge de départ à la retraite, et faire partie de la SRE ou de la CNRACL. En ce qui concerne l’âge de la retraite, il diffère selon le poste que vous occupez, et votre profession.

Quelles sont les retenues sur la retraite complémentaire ?

Tout comme les salaires et la retraite de base, la retraite complémentaire est soumise à des prélèvements sociaux par votre caisse de retraite, puis reversée à l’Urssaf. Les prélèvements se font sur le montant brut de celle-ci, mais il existe des situations exceptionnelles où vous pouvez être exonéré de ces retenues sur la retraite, cette décision dépend de votre situation fiscale. Parmi les différentes retenues sur la retraite complémentaire, on compte la contribution sociale généralisée, ou CSG, la contribution au remboursement de la dette sociale, et celle pour l’autonomie, soit CRDS et CSA, il y a aussi la cotisation d’assurance maladie.

À combien est fixé le montant de la décote pour la retraite complémentaire ?

Le régime de retraite complémentaire a été mis en place pour aider les retraités à mieux vivre leur après-carrière, et vivre une retraite dans des conditions de vie agréable, Cependant, depuis quelques années, ce type de retraite est confronté à des difficultés financières. Pour les résoudre, depuis 2019, un coefficient de solidarité, appelé aussi bonus-malus, est appliqué pour une durée de trois ans, il s’agit d’une décote de la retraite complémentaire.

En savoir plus :  À qui profite la retraite complémentaire Ircantec ?

Quel est le montant de la retraite complémentaire moyenne ?

Les cotisations qui sont payées par les travailleurs sont en partie utilisées pour payer les montants de la retraite complémentaire. Il est difficile de calculer le montant moyen de ces versements, car il dépend de plusieurs facteurs, il répond à un système de points, qui sera ensuite converti en euros. Ce système est avant tout basé sur la solidarité entre les générations, et les catégories sociales.

Comment fonctionne le système du chômage avec celui de la retraite complémentaire ?

La retraite complémentaire est basée sur un système de points que l’on obtient chaque mois de cotisation. Par ailleurs, même durant des périodes de chômage, vous bénéficier de points de retraite complémentaire, au même titre que la retraite de base, sous condition de percevoir une indemnisation de pôle emploi durant cette période, et que celle-ci succède à une période où vous avez acquis des droits à la retraite en tant que salarié, ou autres.